Curriculum vitae

Julien Knebusch est enseignant et chercheur en langue et littérature françaises, qualifié aux fonctions de maître de conférences (France).

Formation. Il est titulaire d’un doctorat de littérature française, soutenu au mois de novembre 2010 à l’Université Sorbonne nouvelle, dont le sujet est l’ouverture au(x) monde(s) dans la poésie française au début du 20è siècle. Il est également titulaire d’un diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Strasbourg, d’un Master 2 Recherche en Histoire de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), d’un Master 2 Professionnel en Gestion des institutions culturelles de l’Université Paris 9 Dauphine et d’un Master of Advanced Studies de la Haute École Pédagogique (HEP) du canton de Vaud (Suisse) en enseignement pour le degré secondaire II.

Expériences professionnelles :
depuis 2020, il enseigne le Français et le Français Langue Etrangère (FLE) au Collège St-Michel à Fribourg (Suisse) ;
 de 2019 à 2020, il travaille comme enseignant de Français au Gymnase cantonal du Bugnon à Lausanne (Suisse) ;
 de 2015 à 2019, il travaille comme Maître d’enseignement et de recherche [25 % de 2015/17 et 100 %], de 2017 à 2019] et comme Maître-assistant [75 % de 2015/17] au Département de médecine, chaire « Médecine et Société », Faculté des sciences et de médecine, Université de Fribourg (Suisse) ;
 de 2012 à 2015, il a travaillé comme Assistant-docteur à 100% (50% au 1er semestre 2012/13), Département de médecine, chaire « Médecine et Société », Faculté des sciences, Université de Fribourg (Suisse) ;
 depuis 2012, il est le Directeur d’Artifice, association pour la promotion de la poésie contemporaine (France) ;
 de 2012 à 2015, il a travaillé comme chargé de cours au département d’informatique de l’Institut universitaire de Technologie (IUT) de l’Université Paris Descartes ;
de 2007 à 2014, il a travaillé comme chargé de cours, chargé de recherche et attaché temporaire de recherche et d’enseignement (ATER) au département de langue et littérature française de l’Université Paris 3, Unité Mixte de Recherche (UMR) 7172 « Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité » (THALIM) ;
de janvier à mars 2012, il a effectué un séjour de recherche en tant que Senior Fellow au sein de l’Internationales Kolleg für Kulturtechnik und Medienforschung de l’Université de Weimar en Allemagne ;
 de 2001 à 2008, il a notamment travaillé comme éditeur invité pour la revue Leonardo (MIT Press) et comme chargé de projet de l’Observatoire Leonardo des Arts et des Techno-Sciences.

Domaines de recherche :
rapports entre littérature et sciences : par ex., les rapports entre littérature et géographie (voir le carnet de recherche Vers une géographie littéraire) ;
rapports entre littérature et médecine : avec Alexandre Wenger, il a co-dirigé le projet du Fonds national suisse de la recherche scientifique La figure du poète-médecin aux 20è et 21è siècles : une reconfiguration des savoirs, 2015-2018 ;
représentations littéraires de la santé : histoire du thermalisme, liens entre littérature, pratiques de santé et lieux ; dans le cadre de sa thèse d’habilitation, il s’intéresse aux rapports entre littérature, nature et santé aux 20e et 21e s. ;
medical et environmental humanities : développement d’approches pédagogiques interdisciplinaires sur les questions environnementales et de santé dans le secondaire ; développement de l’enseignement et de la recherche en Sciences Humaines et Sociales en faculté de médecine et en faculté de lettres ; développement de projets numériques pour les humanités médicales et environnementales.

Réseaux : 
Julien Knebusch est membre associé de l’unité de recherche Thalim 7172 « Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité » placée sous la triple tutelle du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), de l’Université Paris 3 et de l’Ecole normale supérieure de Paris (ENS) ;
depuis 2019, il est membre de l’association Poemata. Actualité de la recherche sur les pratiques poétiques (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
depuis 2016, il est représentant élu pour les humanités médicales au sein du comité de la Société suisse d’éthique biomédicale (SSEB/SGBE) ;
depuis 2015, il est membre de l’Association internationale des amis de Valery Larbaud ;
depuis 2014, il est membre de l’équipe de recherche interuniversitaire « Weltnetzwerke – Weltfiktionen » (Universités de Bonn, Erfurt, Munich et Nuremberg) ;
il est également membre du Collège des Enseignants de Sciences Humaines et Sociales en Facultés de Médecine et en Santé (COSHSEMS – France) et membre à titre individuel du Groupement de Recherche International en Humanités médicalesdu Conseil National de la Recherche Scientifique (CNRS).