La figure du poète-médecin (20e-21e s.)

Ce projet de recherche (2015-2018), financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et dirigé par Julien Knebusch et Alexandre Wenger, porte sur le dialogue entre poètes et médecins aux 20e et 21 siècles tente d’aborder la constitution des savoirs poétiques et médicaux de façon concrète, en étant sensible aux processus de transfert entre poésie et médecine. 

Image : revue Art et Médecine, février 1931, p. 15.

Pour ce faire, ce projet associe une lecture des œuvres et une étude des trajectoires, des lieux (laboratoires et académies) et des réseaux (revues médico-littéraires) où poètes et médecins ont œuvré ensemble. Cette recherche (2015-2018) a bénéficié depuis 2015 d’un financement du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). En prenant des objets apparemment éloignés (la poésie et la médecine), ce projet montre qu’ils poursuivent de nombreux intérêts communs, comme celui de la virtuosité technique et de la maîtrise formelle d’un discours qui se veut défini par l’effet –esthétique, thérapeutique –qu’il produit sur ses auditeurs. 

C’est ainsi qu’ont été mis en évidence les présupposés et les enjeux de la médecine d’aujourd’hui, comme les modalités formelles et historiques du discours médical dont l’étude est cruciale pour approfondir la communication médicale, une question clef pour une faculté de médecine qui entend promouvoir la médecine générale.

La figure du poète-médecin. 20e-21e siècles, édité et présenté par Julien Knebusch, Alexandre Wenger, Martina Diaz, Thomas Augais, Chêne-Bourg, Georg éditeur, 2018.

Acheter le livre auprès de l’éditeur

Compte-rendu du livre publié sur Fabula (par Anaëlle Touboul)