Topophilie. L’ami.e des lieux, la revue des espaces heureux

Cette nouvelle revue numérique se réclame de l’écologie, ce qui implique une méthode de faire et de penser combinant processus, transversalité et interrelations. Cultiver écologiquement cette amitié avec les lieux exige de rompre avec le productivisme et ses innombrables dégâts. La revue Topophile se veut celle des partisan·es des espaces heureux, architectes, paysagistes, artisan·es, étudiant·es, intellectuel·les, activistes, élu·es, citoyen·nes, habitant·es.

La revue vient de mettre en ligne des premiers articles, voir : https://topophile.net